Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

MITHRA

 

Décomposition du mot MITHRA (mi-it-ri, en akkadien) dieu indo-iranien et romain :

 

mi, gíg :  nuit, être noir ou sombre
ti: côté, côte; flèche
re7; ri6, rá, ir10; e-re7; er, ir: accompagner, conduire; porter;

mi-ti-rá : "qui porte le côté sombre"

 

Le culte de Mithra a perduré durant des siècles depuis Rome en passant par les loges franc-maçonniques. Aux USA, la nouvelle Rome et nouvelle Babylone, la statue de la liberté reprend d'ailleurs quelque uns de ses symboles (couronne solaire, torche).

Mithra correspond aux forces incarnées par le dieu sumérien Anu, au dieu phénicien Baal-Hamon, au dieu égyptien Chnoubis, etc...  Il pourrait s'agir en fait d'une représentation du "roi des dieux", souvent associé à Ishtar, Astarté ou Aphrodite, pour ne citer que quelques unes de ses dénominations.

On retrouve un des symboles du dieu, le lion, sur les drapeaux iranien et vénicien :

 

 

 

Un lion de Venise en bronze :

 

 



07/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres