Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Les Mystérieuses Cités d'Or : vers un nouveau monde

 

Les calendriers mayas sont selon moi plus que jamais d'actualité pour nous aider à comprendre le temps cyclique, alors que l'on vient de redémarrer un nouveau cycle de 5126 ans. Donc en ce moment je me replonge dans ces calendriers et l'astrologie maya et ceci m'a fait penser à ce fabuleux dessin-animé que je regardais quand j'étais (très) jeune : "les mystérieuses cités d'or". Je me suis amusé à revoir le premier épisode et j'ai eu l'impression que je le regardais hier, ça fait une drôle d'impression ! J'ai trouvé le sujet de cet épisode remarquablement synchronique, au regard de ce que l'on passe au point de vue collectif et "spirituel" (la date du 21/12/12 est très significative : solstice à partir duquel le soleil d'un nouveau Cycle se lève. Numériquement c'est 9, le nombre de mois pour une nouvelle naissance humaine)

Esteban est en Espagne et son père spirituel meurt. Sur les conseils d'un certain Mendoza il fait alors le choix de quitter son pays pour partir vers le nouveau monde, à la recherche des citées d'or. Tout un symbole... Alors que son "père" vient de mourir Esteban se demande ce qu'il va devenir.
Je me suis reconnu dans mes crises d'angoisse existentielle et celle qui je pense peut se sentir aussi à un niveau collectif. L'ancien système patriarcal est en train de mourir et on se demande tous à un niveau plus ou moins conscient et de différentes manières, qu'est ce que l'on va devenir. Cette part qui doute et qui questionne c'est justement ce père qui meurt en nous d'une façon symbolique. Une part, une peau, encore attachée à l'ancien monde mais qu'il faut bien quitter pour laisser la place à une autre de ces versions se rapprochant de la source, du féminin, spirituellement et relativement parlant. Oui le soleil était d'ailleurs un symbole féminin, c'était il y a longtemps une représentation de la Déesse en tant que Source de vie (au Japon c'est encore visible sur leur drapeau puisque le disque du soleil levant symbolise la déesse Amaterasu).

Etant encore un symbole masculin du point de vue occidental, le soleil est assimilé au père : le père spirituel d'Esteban meurt dans la soirée alors que le soleil est bas dans le ciel. Mendoza arrive alors comme un nouveau père lui proposant de partir vers de nouveaux horizons. Pour prouver sa légitimité il montre à Esteban (le "fils du soleil"), le morceau du médaillon qu'il détenait depuis qu'il le sauva des eaux qui le séparèrent de son père biologique. Il lui dit en quelque sorte : "suis-moi, je détiens la clé du mystère de ton origine solaire". 

 

Analogie entre le soleil et le médaillon

 

Dans ce premier épisode du DA les rôles symboliques de chacun sont distribués : Mendoza représente l'éclaireur ou le guide paternel, et Zia la "soeur" révélatrice du Soleil pour Esteban... Mendoza détient une partie du médaillon qui reviendra par la suite à Zia. Cette partie est en forme de petit soleil alors que celle qu'Esteban porte à son coup est un croissant solaire s'imbriquant avec de telle sorte à former un grand médaillon. On s'aperçoit que dans le grand médaillon, le petit soleil était la source des rayons gravés sur le croissant.

 

 

Parenthèse : en langage alchimique on pourrait dire que le médaillon entier symbolise le Mercure, l'Homme divin androgyne. Ainsi le petit soleil est le Sel : "esprit du soleil" ou S prit du sol, substance primordiale terrestre et stable incluant en elle les potentiels solaire et lunaire, ce qui en fait le support de l'opération entre le Soufre et le Mercure qu'elle est aussi en substance non révélée directement (lunaire, Sélène, ou : Sel-N). Le croissant est le Soufre : principe masculin actif qui exprime et concrétise le résultat alchimique à l'extérieur de la Source/Sel avec plus ou moins d'agitation et de lumières.

 

Bon je ne sais pas si c'est clair ce que je dis mais je pourrais résumer ma pensée en disant que l'or est la lumière du sel rendu visible sur Terre. Vous me direz que ça vous fait une belle jambe... J'ajouterai donc que c'est juste une façon de dire que ce qui peu paraître inerte et terne cache des trésors qui ne dépendent que de sa propre conscience exploratrice et révélatrice, mercurielle.

Mercure est aussi Hermès et Hermès c'est Hormuz, Hercule, connu pour ses 12 travaux initiatiques.
Il est le messager divin qui navigue entre les mondes et montre le chemin car il connaît le début et la fin de l'opération : il est conscience christique exprimée dans l'énergie dorée du Soleil qui ne meurt pas. Il revient au début du Temps, à la Présence infinie du zéro :

Glyphe Maya signifiant zéro

 

Il est pure potentialité, partout et en tout. On peut y voir le symbole d'un oeuf avec à l'intérieur la lune et les rayons du soleil au-dessus. En extrapolant on pourrait même y voir un bateau. Il fait penser aussi au petit médaillon représentant l'Esprit du Soleil (le féminin central) et qui manque au médaillon d'Esteban.


Pour en revenir au médaillon donc, on peut remarquer que lorsqu'il est complet il fait penser aussi à la structure du Tzolkin.



Tzolkin avec la petite roue qui tourne à l'intérieur de la grande


La roue extérieure avec les 20 glyphes des jours correspond au médaillon d'Esteban.
La roue intérieure correspond aux 13 énergies qui se couplent avec chacun des glyphes extérieurs.

Ce qui est intéressant c'est que les 13 énergies actives, au centre, correspondent au féminin par rapport à la périphérie. On voit ici l'analogie avec la partie du médaillon qui revient à Zia, le personnage qui incarne les potentialités du féminin.
Les 20 glyphes autour correspondent au masculin, et si l'on retire le glyphe connecté à l'énergie féminine du jour on a la forme d'un croissant : la partie du médaillon qui revient à Esteban.

Les Mayas ont une vision spirituelle de la relation, relative, entre le féminin et le masculin. Pour eux, le féminin est actif et le masculin est passif.
L'Esprit invisible, le vrai Ciel (féminin) est inclu dans le monde matériel et temporel illusoire qui fait office de support d'expres​sion (masculin).

La déesse de la lune Maya, Ix Chel, était nommée "la dame arc-en-ciel" parce qu'elle représentait les 13 cieux (les Mayas disaient comme les Gnostiques pré-chrétiens qu'il y avait 13 cieux dans l'au delà). Il y aurait autant de chakras, c'est à dire de portes énergétiques propres à ces dimensions (7 + 6 au delà du corps D3).
Le 13 correspond à l'Espace. C'est le contenu.

Le 20 correspond au Temps et à la Création dans la matrice, la maya et son maillage. C'est le contenant. 
La relation entre le contenant et le contenu est sans doute ce que l'on nomme alchimie et qui dans une relation d'amour amène à l'Or, l'orée du boa. Au delà des cycles et des lignes, sortie d'un cygne.

Vers la fin de l'épisode Mendoza mène Esteban dans les cales obscurs du bateau et devinez qui s'y cache ? La représentation physique du féminin solaire pour Esteban : Zia. Elle était baillonnée dans une caisse en bois. Alors qu'ils s'apprêtent à partir vers le nouveau monde, elle est libérée de son "sarcophage" et le soleil pointe à l'horizon. La fille et le fils du soleil marcheront désormais côte à côte comme de potentiels Isis et Osiris ("or d'Isis"). J'écris ceci car le bateau avec lequel ils quittent l'ancien monde pour rejoindre le nouveau peut se voir associer à la barque solaire et à la barque d'Isis des anciens Egyptiens.

Et l'épisode se termine d'une façon intéressante avec une vision du "serpent cosmique" Kukulkan représentant le pont entre l'ancien monde et le nouveau (c'est le serpent qui retrouve ses ailes, c'est à dire la lumière).

Oui je vois beaucoup de messages dans ce DA, voulus ou non je ne sais pas mais en tout cas c'est ceux que je veux et peux voir:) Je revois tout ceci avec un nouvel oeil, sans oublier celui de l'enfant que je suis toujours:)

Si comme moi vous êtes des trentenaires nostalgiques, l'épisode est visionnable sur youtube en 3 parties :

 

 

 

 

Voici en bonus un des documentaire qui passait après chaque épisode (en hommage aussi à Jean Topard (voix-off) qui nous a quitté le 30/12/2012) :

 

Et il y a une suite en ce moment à la télé :

 

"Diffusions


En France


La série sera diffusée sur TF1, après rediffusion de la série
originale sur NT1, chaîne du Groupe TF1. Tout d'abord programmée pour
2011, le double épisode Retour à Barcelone lançant la série a été
diffusé le dimanche 9 décembre 2012 et rediffusé le mercredi 12. La
suite de la saison sera diffusée courant 2013 (mois d'avril). Télétoon+ ayant participé également au projet, une diffusion de la série sur son antenne est à prévoir par la suite.

En Belgique


Suite à l'arrivée de la RTBF en tant que co-producteur de la série, la première diffusion mondiale de la série, avant même celle française, a eu lieu sur La Trois (OUFtivi), à partir du 17 novembre 2012.

Après diffusion, les épisodes peuvent être revus sur le site vidéo de la RTBF 3 (diffusion exclusive à la Belgique)

Au Canada


Télé-Québec a annoncé le 14 novembre 2012 avoir acquis les droits de diffusion, les dates précises seront communiquées ultérieurement4."

 

Source : Wikipédia

 

 

Le nouveau monde dont il est question n'est plus côté ouest mais côté est. On regarde du côté du soleil levant maintenant. Nouvelle saison, nouveau soleil. D'ailleurs la Chine du point de vue géopolitique prend de plus en plus d'importance. Et historiquement elle est très liée à l'empire de Mû. Les mexicains et les chinois ont une origine commune...

 

 

 



12/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres