Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

ECZEMA

 


ég, ék, íg, e: barrage, digue, endiguer (=> blocage)
zí : relent, bile, amertume
ma(4) : partir, aller, sortir

ék - zí - ma : "le blocage amer s'en va"


On peut aussi décomposer plus justement comme suit :

ég, ék, íg, e : barrage, digue, endiguer (=> blocage, bloquer)
zil, zi, zé : déshabiller, éplucher, s'écailler, se détacher (=> mise au jour)
ma(4) : partir, aller, sortir

ék - zé - ma : "le blocage mis au jour s'en va" ou "le blocage se détache et s'en va" ou "ce qui bloque est mis à nu et s'en va", ...


Avoir de l'eczéma c'est pas beau mais c'est utile semble t-il, comme toute les "maladies" (n'est ce pas un terme très subjectif ?)
Quand on a de l'eczéma c'est plutôt un signe fort : les émotions refoulées cherchent à sortir par la peau. C'est le dernier moyen, lorsque ce n'est pas fait plus tôt par des moyens plus subtils d'expression. C'est en tout cas le symptôme d'un processus d'épuration, bénéfique donc, si on le laisse faire et si l'on travaille en parallèle sur la cause subtile qui l'a engendré.



10/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres