Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

ULURU

 

Voici ce qu'on peut lire en page 27 de Adam Genisis :

"Nous nous étions établis provisoirement en Sigun, un continent qui se trouve au nord des grandes terres. Ce domaine est sacré selon les dires de ma génitrice, mais je n'en connaissais pas les raisons et elle resta évasive sur le sujet"...(c'est moi qui souligne le mot "sacré").

Sigun, la terre rouge, est connue aujourd'hui comme l'australie... et qui y a t'il au milieu de son désert central ? Uluru. Plus connu sous le nom d'Ayers Rock. Ce monolithe est sacré pour les aborigènes. Pourquoi ? 

 



Je pense qu'il y a un rapport avec ce qu'écrit Anton Parks dans la page suivante au sujet des dinosaures et de la solution radicale de s'en débarasser :

"Les Kadistu ne séjournaient en ces temps-là que ponctuellement en Ti-ama-te (le système solaire). Au bout d'un moment, ils ne contrôlèrent absolument plus la situation et durent choisir la solution radicale et difficile d'assainir la planète... Le projectile causa un brusque changement de climat qui extermina une grande partie de la faune de la planète. Je n'en sais pas plus sur cet objet dévastateur. Etait-il de fabrication Kadistu ou bien s'agissait-il d'un objet naturel projeté sur Uras ? Ma génitrice doit le savoir, mais elle a toujours été évasive sur le sujet."

Un projectile a semble t-il permis de mettre fin aux dinosaures, ces véritables machines de guerre par l'entremise desquelles se battaient certaines races reptiliennes.
Uluru serait-il la face émergé d'un projectile naturel, une comète, ayant été déviée dans sa course pour frapper la Terre et l'assainir ?

Est-ce cet évènement qui confère à Uluru son caractère sacré ?

Il semble que l'on puisse voir confirmation de l'hypothèse selon laquelle Uluru serait le reste d'un immense projectile ayant mis fin au règne des dinosaures, dans ces dires de Valérie Barrow :

"During the early development of the Earth, long before being seeded with physical beings of light and love, it was taken over by reptoid Dinoid cultures under the guidance of the Draco. For millions of years these races occupied the Earth, and created among them the dinasaur and other life forms. These creatures were initially used as a food offering to the Draco, to spare the Reptoids themselves from being used as food. Out of this creation came a competition between the Reptoid and Dinoid to see who could create the biggest and most violent reptiles.

The dinosaurs overran the Earth, much to the concern of other forms in the galaxy. Beings from the star worlds came to the Earth to observe, entering the oceans to become whales, and continue their observation.

After protracted negotiations between the Draco, and what had become the galactic council of the star worlds, it was realized that Draco were not willing to relinquish their control of the planet Earth, or the creatures that lived upon it. The star world race known as the Lion People were sent in to change the environment of the Earth in order to rid the planet of the dinosaurs.

The rock known as 'Uluru' (Ayres Rock) was sent to Earth, by the Lion People, and produced the cataclysmic forces that ended the age of the dinosaur. Uluru wrapped in ice when it first came, had a second mission, it also brought with it genetic material to allow the evolution of warm-blooded beings with hair."

Source : http://www.2012.com.au/Uluru_carried_our_DNA.html

 Résumé en français :

"Malgré des négociations suivies entre le Conseil Galactique Interstellaire et les Dracos, il apparut que ces derniers n'avaient aucune intention de relâcher leur contrôle sur la planète ou sur les créatures qui y étaient implantées. Une race d'un des Mondes de Étoiles connue comme le peuple Lion (ou Peuple Chat) fut appelée à la rescousse pour transformer l'environnement de la Terre et la débarrasser des dinosaures. Le rocher d'Uluru fut donc dirigé vers la planète par le Peuple Lion qui déclencha ainsi les forces cataclysmiques mettant fin à l'Âge des dinosaures. Uluru qui, à son arrivée, était enveloppé de glace, avait une seconde mission consistant à apporter dans son enveloppe des éléments génétiques qui permettraient la naissance d'êtres velus au sang chaud."

http://erenouvelle.nous-les-dieux.org/editrexe.htm

 


C'est ce qui s'appelle faire d'une pierre deux coups !
Ce que dit Valérie Barrow corrobore ce que dit Anton Parks à propos de la compétition génétique, si ce n'est la véritable guerre, que se livrèrent les reptoïdes et les dinoïdes au travers de leurs créations titanesques. Aussi, comme nous le savons, les "Lion people", les léonins, sont connus sous le nom d'Urmah et figurent parmi les planificateurs Kadistus (appelés Elohim dans la Bible). Ce serait les Urmah qui auraient débarassé la Terre des encombrants dinosaures...


Vue sous cette angle, Uluru semble représenter le symbole d'une victoire de la lumière sur l'ombre... Les gardiens de la lumière, les Kadistus (dont Mam la génitrice d'Enki-Ea est une des représentantes sur Terre), y ont-ils vu le symbole de la fin d'un conflit ? Une victoire ? D'où sans doute le caractère sacré donné à la terre où Uluru est littéralement incrusté. Le désert qui l'entoure semble comme témoigner de la violence du bouleversement... Qu'il n'y ait pas de cratère n'est pas du tout étonnant vu qu'il a été comblé depuis par le travail du temps sur la terre. En tout cas, si Uluru est le reste d'une comète, c'est énorme et ça explique que le rocher se poursuive loin, aussi bien en largueur qu'en profondeur. D'ailleurs la couleur rouge de la terre qui l'entoure sur des milliers de kilomètres ne serait-elle pas le résultat de l'oxydation du monolithe sacré et de ses poussières ?

Il semble que si Mam reste évasive sur le sujet ce n'est peut-être pas sans raison : peut-être est-ce une certaine "pudeur" vis à vis des nombreuses vies anéanties qui la pousse à laisser un flou artistique. Même si ces vies détruites étaient des sortes de monstres génétiquement créés, il en reste néanmoins vrai que le moyen employé est radicalement violent et contraste fortement avec l'idée que l'on se fait de la lumière. De nombreuses vies innocentes ont dû être sacrifiées. Cette décision était sans nul doute la plus sage mais aussi la plus coûteuse peut être au point de vue remise en question. Ce dû être un choix très difficile à prendre.

Quoiqu'il en soit, j'ai essayé de décomposé le mot "ULURU" (à l'aide de www.sumerian.org) pour voir ce que ça donnait et... surprise ! Une nouvelle fois, je n'ai pas été déçu :

U(5) : lieu élevé
LI(9) : scintiller, briller
URU (accent grave sur le premier U) : lumière, rayonnant, objet lumineux, surveiller, garder, protéger

Une interprétation de ce choix de syllabes pourrait être : "le lieu élevé qui scintille/brille de lumière", "le lieu élevé qui brille pour protéger

Un autre choix pour la deuxième syllabe donne :


U(5) : lieu élevé
LA (accent grave sur le A) : pénétrer, percer, trouer, forcer un chemin
URU (accent grave sur le premier U) : lumière, rayonnant, objet lumineux, surveiller, garder, protéger


Ce qui donne : "le lieu élevé qui pénètre pour protéger", "le lieu élevé qui force le chemin de lumière", etc...

Les combinaisons sont nombreuses bien sûr, mais tournent autour d'une même idée.
Voici d'autres décompositions possibles :

U(5) : lieu élevé
LA (accent grave sur le A) : pénétrer, percer, trouer, forcer un chemin
URU(16) : héroïque, courageux, fort, puissant


"Le lieu élevé qui pénètre avec puissance", "Le lieu élevé qui force le chemin avec courage", etc...

Ce ne sont que des exemples... Il y a sans doute d'autres interrétations possibles...

Quant à la seconde mission du projectile dont parle Valérie Barrow, ça mérite investigation. D'ailleurs je pense que le syllabaire sumérien peut donner des pistes... LU = "humain", non ?... et RU = "cadeau"... sachant que "U" a de très nombreuses significations suivant le contexte...
On peut aussi décomposer ULURU comme suit : UL (étoile, briller) + LU (humain, multiplier) + RU (cadeau).

 



 

 

 

 

 

Mon imagination me joue s'en doute des tours mais j'y vois un dinosaure endormi ou mort, couché sur son côté gauche.

 



29/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres