Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Les Dix Principes Majeurs de la Révélation Gnostique

 

La gnose de Valentin, la gnose d'Amour, la gnose des Cathares, etc... Toutes ces gnoses sont autant d'échevauds de lumière guidant l'humain dans les méandres de l'Histoire. Les Gnostiques étaient les "avant-gardistes" de la Gnose du futur : celle des Wingmakers...!
La Vérité n'a pas d'âge car elle est hors du temps.

Quelques documents intéressants :

- La Gnose de Valentin
- La Gnose d'Amour
- Dossier sur Déodat Roché et l'Eglise Gnostique (lien vers doc pdf)
- Dossier sur le Consolamentum (lien vers doc pdf)


Philip K. Dick cet écrivain visionnaire génial, auteur de "la vérité avant-dernière", était sans nul doute un initié gnostique, et un médium.

"Les Dix Principes Majeurs de la Révélation Gnostique


D'après Exegesis de Philip K. Dick, traduction française par Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, mai 2004 e.v.



Les chrétiens gnostiques du second siècle croyaient que seule une révélation spéciale de la connaissance plutôt que la foi pouvait sauver un individu. Le contenu de cette révélation ne pouvait être reçu empiriquement ou n'être dérivé a priori. Ils considéraient cette Gnose spécifique comme étant de tant d'importance qu'elle devait rester secrète. Voici les 10 principes majeurs de la révélation gnostique :



1. Le créateur de ce monde est un dément.

2. Le monde n'est pas comme il apparaît, afin de cacher le mal qui est en lui, un voile l'obscurcit ainsi que la divinité démente.

3. Il y a un autre, un meilleur royaume de Dieu, et tous nos efforts doivent être dirigés vers un retour vers lui et vers son accomplissement ici-bas.

4. Nos vies véritables remontent à des milliers d'années d'ici, et nous pouvons être amenés à nous souvenir de nos origines au sein des étoiles.

5. Chacun d'entre nous a une part divine qui n'a pas chuté et qui peut être atteinte afin de nous éveiller. Cette autre personnalité est l'authentique moi éveillé ; la personnalité présente est endormie et sans importance. Nous sommes en fait endormis, et entre les mains d'un dangereux magicien déguise en bon dieu, la divinité créatrice démente. La désolation, le mal et la douleur en ce monde, le fait qu'il est une prison déterministe contrôlée par une divinité créatrice démente nous fait nous séparer du principe de la réalité très tôt dans notre vie, et si l'on peu dire de tomber dans le sommeil de l'illusion.

6. Nous pouvons passer du monde de la prison des illusions dans le royaume de paix si le Vrai Dieu Bon nous place sous sa Grâce et nous permet de voir la réalité au travers de ses yeux.

7. Le Christ a donné, plutôt que de recevoir, une révélation ; il enseigna à ses disciples comment entrer dans le royaume pendant cette vie, alors que les autres religions à mystères n'apportent que l'anamnèse : une connaissance de cela en d'autres temps dans un autre royaume, pas ici. Il le fait advenir ici, et il est l'agent vivant de l'Unique Dieu Bon (Logos).

8. Probablement que la véritable et secrète église chrétienne existe toujours, depuis longtemps souterraine, avec le Corpus Christi à sa tête ou en tant que dirigeant, ses membres étant absorbés en elle. En participant à cette Eglise, ses membres ont probablement des pouvoirs magiques très étendus.

9. Les divisions en « deux temps » (le bien et le mal) et en « deux royaumes » (du bien et du mal) prendra soudainement fin avec la victoire du bien ici alors que le royaume invisible aujourd'hui se rendra visible. Nous ne pouvons connaître le moment où cela arrivera.

10. Pendant ce temps, nous sommes sur le Pont du Passage, jugés selon la puissance à qui nous avons porté allégeance, au démiurge créateur fou de ce monde ou à l'Unique Dieu Bon et à son Royaume, que nous connaissons au travers du Christ.

Connaître ces dix principes de la Gnose chrétienne c'est courir au désastre."

Source : http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/gnose/principes-revelation.htm

Mon interprétation personnelle :

 

 
1. Le créateur de ce monde est un dément

Sans doute s'agit-il du dieu Anu (Yahvé). Si l'on observe ceci d'un point de vue alchimique, hors de tout jugement, alors on s'aperçoit que ce magicien d'Oz est aussi l'artisan inconscient d'une Oeuvre divine. Il est l'artisan de l'oeuvre au noir, de la matrice "maya" (Prison pour certains, Utérus pour d'autres), de laquelle émerge et émergera la conscience Christique, conciliatrice des vibrations antagonistes. Anu est un instrument auquel il manque une corde. Par là il nous invite à la trouver en nous et à la faire vibrer, pour trouver l'harmonie. Cette corde c'est celle qui fait vibrer le coeur.
Le démiurge est donc l'agent extérieur d'une alchimie qui s'opére avant tout en nous (Noûs étant l'émanation divine de l'Intelligence d'ailleurs, selon la gnose de Valentin)

 

 
2. Le monde n'est pas comme il apparaît, afin de cacher le mal qui est en lui, un voile l'obscurcit ainsi que la divinité démente.

Les "7 Cieux" dont parle la Gnose sont autant de voiles posés sur le Monde divin. Chacun de ces voiles représentent des mondes et des corps (physique, astral, mental...) dont nos chakras sont les portes à notre échelle.
La "divinité démente" est la gardienne de la polarité qui maintient l'illusion en place. Il n'y a pas de mal. Si le mal existe, c'est l'ignorance. Elle n'est à déplorer pour personne, si ce n'est pour nous même.

Aujourd'hui les voiles entretenant l'ignorance et la dualité s'amincissent sous l'effet de la Lumière de notre Source/Souverain Intégral (aspect extérieur relayant cette Lumière : ceinture photonique d'Alcyone)
Le Christ est prêt à montrer sa Lumière, à chacun de lui ouvrir la porte. Le Christ, première émanation divine ouvrant la voie pour l'aventure hors de l'oeuf cosmique, hors de la "matrice infernale". Les "enfants de la matrice", ce sont des Christs, des Phénix, dont les voiles sont tombés comme autant de mues.

 

 
3. Il y a un autre, un meilleur royaume de Dieu, et tous nos efforts doivent être dirigés vers un retour vers lui et vers son accomplissement ici-bas.

Le royaume du Dieu en nous est "meilleurs" dans le sens où il n'est pas le reflet mais la source. Le reflet est un "miroir d'eau" de moindre vibration (matérielle). Il reste cependant une "eau matricielle", génératrice de créativité.

 

 

 

 
4. Nos vies véritables remontent à des milliers d'années d'ici, et nous pouvons être amenés à nous souvenir de nos origines au sein des étoiles.

Nos vies véritables se situent hors du temps. Cependant il y a des milliers d'années nous étions sans doute pour beaucoup au sein d'autres étoiles.

 

 
5. Chacun d'entre nous a une part divine qui n'a pas chuté et qui peut être atteinte afin de nous éveiller. Cette autre personnalité est l'authentique moi éveillé ; la personnalité présente est endormie et sans importance. Nous sommes en fait endormis, et entre les mains d'un dangereux magicien déguise en bon dieu, la divinité créatrice démente. La désolation, le mal et la douleur en ce monde, le fait qu'il est une prison déterministe contrôlée par une divinité créatrice démente nous fait nous séparer du principe de la réalité très tôt dans notre vie, et si l'on peu dire de tomber dans le sommeil de l'illusion.

La notion de démence est relative. La démence d'un dieu révèle celle de ses adorateurs. Le fait d'adorer une entité extérieure ou de se laisser mener en bateau par elle démontre simplement l'ignorance de sa propre Souveraineté.

 

 

 

 
6. Nous pouvons passer du monde de la prison des illusions dans le royaume de paix si le Vrai Dieu Bon nous place sous sa Grâce et nous permet de voir la réalité au travers de ses yeux.

Oui, à chacun de décider.

 

 
7. Le Christ a donné, plutôt que de recevoir, une révélation ; il enseigna à ses disciples comment entrer dans le royaume pendant cette vie, alors que les autres religions à mystères n'apportent que l'anamnèse : une connaissance de cela en d'autres temps dans un autre royaume, pas ici. Il le fait advenir ici, et il est l'agent vivant de l'Unique Dieu Bon (Logos).

Jésus a accueilli et fait vivre le Christ en lui pour montrer à tous les hommes leur potentialité qu'ils ignorent.
Le Logos est le Verbe créateur de l'Anthropos, l'Homme primordial (pour les lecteurs d'Anton Parks : Nam'lu ?), avant la "chute" dans la matrice par le biais du mental (premier voile générant les autres en cascade).

 

 

 

 
8. Probablement que la véritable et secrète église chrétienne existe toujours, depuis longtemps souterraine, avec le Corpus Christi à sa tête ou en tant que dirigeant, ses membres étant absorbés en elle. En participant à cette Eglise, ses membres ont probablement des pouvoirs magiques très étendus.

Peut-être pourrait-il s'agir des Maîtres ascensionnés de Shamballa ? Encore que les Wingmakers disent, si j'ai bien compris, qu'ils sont toujours dans la matrice, à un moindre niveau, celui du mental supérieur. Ceci ne remet pas en cause bien sûr le fait qu'Ils soient d'une grande aide pour l'humanité, encore engluée dans les mondes "inférieurs".

 

 
9. Les divisions en « deux temps » (le bien et le mal) et en « deux royaumes » (du bien et du mal) prendra soudainement fin avec la victoire du bien ici alors que le royaume invisible aujourd'hui se rendra visible. Nous ne pouvons connaître le moment où cela arrivera.

La dualité ne finira sans doute pas en un jour, mais le processus est déjà en cours, et il s'accélère de plus en plus. Il n'y a plus beaucoup de temps. Le temps étant un des principal attribut du dieu Anu. Il est connu dans les mythologies en tant que dieu associé au Temps, hors du temps et régisseur du temps (Cronos, Saturne, Zerdan, ...)

 

 

 

 
10. Pendant ce temps, nous sommes sur le Pont du Passage, jugés selon la puissance à qui nous avons porté allégeance, au démiurge créateur fou de ce monde ou à l'Unique Dieu Bon et à son Royaume, que nous connaissons au travers du Christ.

Soit nous avons cru à la matrice comme étant la seule réalité, soit nous avons cru qu'il y avait un monde juste et bon. Ce monde juste existe et trouve sa place en dehors de toute croyance, là est tout le paradoxe.

 

 
Connaître ces dix principes de la Gnose chrétienne c'est courir au désastre.


Ceci peut participer à la destruction des murs de la matrice en nous. Plus les gens auront détruit cette "prison" en eux, enlevé les voiles posés sur leur Lumière, plus on la verra s'effondrer autour de nous. C'est actuellement le cas : des murs s'effritent, certains tombent, d'autres sont déjà tombés.



06/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres