Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

La Grande Cause de l'Amour

Simon Leclerc


Le Grand Livre des contes universels

Votre amour pour la Source est si grand que vous avez choisi de répondre à l’appel qui a été lancé d’explorer un nouvel Univers jamais rencontré auparavant, soit celui de la matière dense. Ce n’est pas un lieu physique, mais un rythme vibratoire, une nouvelle fréquence qui existait uniquement en potentiel, dans le Grand Livre des contes universels.

« Il existe un Univers où la vie serait séparée de Dieu. Dans cet Univers en potentiel, des Êtres y vivraient des états de densité jamais explorés auparavant. La légende raconte que ces Êtres seraient des aventuriers de la Source de Toute Vie. Par amour pour Dieu qui circule en eux, ils auraient accepté de servir l’Univers en explorant l’inexploré, l’inexplorable, soit l’état de non-amour, la séparation d’avec ce qu’ils sont en réalité. »

« La plupart des Âmes, conscientes de cette expérience en préparation, lui ont tourné le dos, jugeant cette aventure vers la terre du non-amour trop risquée. ‘’ Et si nous demeurons coincés dans cette densité, qu’allons-nous devenir ? Pourquoi prendre un tel risque, même si l’apprentissage semble si grand ? ‘’ ».

« Et voilà que parmi la foule, des Âmes se sont levées. Celles qui ont choisi de répondre à l’appel sont très expérimentées, parce qu’elles savaient intérieurement que la Source de Toute Vie les supporterait dans cette expérience. Leur foi en l’Univers infini était telle qu’ils ont accepté l’inacceptable : plonger dans la grande aventure de l’oubli. Ces Âmes savaient qu’en explorant l’état de non-amour, tout l’Univers évoluerait parce qu’il comprendrait ce qu’est l’amour, cette énergie indéfinissable qui régit la vie et qui baigne chaque particule d’une puissance illimitée. »

« Par amour pour la Source , des Âmes se sont donc avancées et ont entrepris l’aventure humaine. Et voilà que la légende a pris vie, le potentiel étant devenu réalité. »



Chacun joue son rôle

Ces Âmes, vous les connaissez évidemment très bien. Elles peuplent la Terre en ce moment, ainsi que d’autres planètes de densité (il y a d’autres planètes comme la vôtre, bien que différentes en terme de lourdeur puisqu’elles n’ont pas accueilli autant de « visiteurs »).

Il serait facile de croire que certains Êtres étaient mieux préparés que d’autres pour l’aventure. Mais sachez que chacun joue son rôle à la perfection, même si des personnages semblent avoir oublié plus intensément que d’autres qui ils sont en réalité.

Comprenez que vous avez autant besoin de ces Êtres qu’eux ont besoin de vous. Ils vous permettent de vous affirmer avec plus de force dans votre lumière, et de leur côté, vous leur permettez de recevoir un reflet de ce qu’ils sont en réalité. Même s’ils rejettent avec virulence votre sagesse qu’ils peuvent qualifier de mirage ou d’imposture, une partie d’eux la capte cellulairement et la ressortira plus tard, à un moment où les barrières seront abaissées.

La fin du cycle de l’oubli

Maintenant que vous êtes à la fin du cycle de l’oubli et que vous avez reçu votre « billet de retour », vous commencez à sentir qu’une nouvelle vie se dessine devant vous. Un peu timide au départ, cette vie marquera de son sceau votre planète d’une façon qui ne laissera aucun doute à vos esprits. À ceux qui se demandent si vos prières sont entendues, ouvrez les yeux et vous constaterez. Ce sera sous peu indiscutable.

Les Êtres de la Terre ne se questionneront bientôt plus à savoir si l’Univers est vivant et conscient. Ils voudront en comprendre toutes les ramifications et percevoir sa grandeur. Ils auront une telle soif de savoir que vous n’aurez plus le temps de vous demander si vous êtes prêts. De toute manière, vous savez que vous l’êtes. C’est votre humain qui s’amuse à vous suggérer le contraire.

Chers amis, dans ce parcours, souvenez-vous de demeurer l’observateur de vos croyances[voir L'Observateur: la voie du guérisseur intérieur - http://www.psychologiedelame.com/message-25-04-09.html]. Laissez-les simplement circuler sur le ruisseau des pensées humaines et elles se transmuteront d’elles-mêmes. Comme le dit un proverbe tibétain, « cela aussi passera ».

La patience


En cette période de fin de cycle, nous savons que le thème de la patience est rudement mis à l’épreuve pour vous tous. D’ailleurs, ne s’agit-il pas d’un élément de maîtrise particulier sur Terre ?

La patience n’existe pas sur les plans subtils, elle appartient au monde du temps terrestre. Dans l’instantanéité de l’expression de toute forme de vie, la patience est inutile puisque tout ce que l’Être choisi de créer, il le manifeste instantanément. Alors, pourquoi être patient d’un élément que l’on peut faire arriver à chaque seconde. Cependant, nous savons que cette réalité sur Terre est bien différente, pour le moment du moins.

La patience, associé à l’inconnu et au fait de ne pas savoir, amène les Êtres de votre planète à un niveau de Maîtrise sans précédent. Alors qu’ils ne voient pas ce qu’ils créent avant que cet élément ne se manifeste concrètement devant eux, ils sont invités à avancer avec confiance dans leur vie, à partir de la perspective globale qu’ils sont des Dieux créateurs incarnés.

Dans ce contexte, la patience sur Terre s’associe à la confiance, qui s’associe à son tour à la foi ; la foi en l’invisible, en ce qui existe au-delà des cinq sens physiques. Et cette foi ramène tous les Êtres vers l’ultime but, c'est-à-dire celui de retrouver leurs origines universelles unifiées, appuyés sur la maîtrise de l’état de séparation.

En devenant Maître de ce que vous êtes, vous transpercez le voile de l’illusion et cessez de subir votre état de séparation. Au contraire, vous vous en servez pour retrouver l’Union et devenir Maître de la matière, tout comme les grands Avatars de votre planète l’ont fait avant vous en vous ouvrant la voie.

La grande aventure

Se séparer de Dieu pour comprendre que Dieu existe partout, et dans ce vide total, retrouver ses origines universelles en totalité. Voilà donc l’aventure qui vous aura appelé sur Terre, il y a de cela des milliers, voire des millions d’années.

Pour bien comprendre le processus, il faut vous reporter à l’origine, alors que votre intention était de vous séparer consciemment de vous-même pour vous retrouver ultérieurement, dans toute votre grandeur. Dans cette démarche consciemment entreprise, vous saviez qu’en oubliant vos origines universelles, votre évolution serait accélérée. Par amour pour la Source de Toute Vie, le Grand Constructeur, vous avez choisi d’explorer l’absence de Dieu, afin de voir jusqu’où l’amour pouvait vous mener.

Par cette absence artificielle d’amour, les Êtres peuvent choisir l’amour et nourrir la conviction que celui-ci est présent, jusqu’à ce que cela les conduise à la certitude, c'est-à-dire à l’observation de l’amour en mouvement. Ils n’ont plus besoin d’y croire, ils savent. La certitude s’associe au fait de savoir.

Conviction et certitude

Sur Terre, la conviction mène à la certitude, mais ce sont deux éléments à différencier. La conviction, ou la foi, amène les Êtres à nourrir en eux l’envie de créer intérieurement la réalité de Dieu. Cette envie de créer les amène vers la certitude que ce Dieu existe, puisqu’ils en manifestent alors la plénitude et la grandeur. Et c’est là que tout le processus d’évolution prend son sens.

Ce processus permet aux Êtres de nourrir la vie profondément en eux et autour d’eux. Avancer « aveuglément » vers Dieu est le but ultime de la séparation. Sentir que Dieu existe, tout en n’en percevant que de vagues aspects. Savoir que vous êtes unis à un océan d’amour, tout en vous en sentant émotionnellement séparé. Voilà l’ultime parcours. Non pas celui d’être séparé, mais celui de se rappeler de qui vous êtes, malgré cet imposant défi que vous avez vous-même placé sur votre route : cet état d’amnésie artificiel.

Les derniers pas


Et maintenant que vous y êtes, que votre Âme, vos Guides, les Maîtres ascensionnés et les Êtres d’amour de l’intraterre et de l’extraterre collaborent tous avec vous pour préparer votre retour à la Super Conscience , nous savons que les derniers pas sont imposants et difficiles. En même temps, vous êtes conscient que ce sont ces pas qui feront toute la différence.

Les marathoniens vous diront tous que les derniers kilomètres à parcourir sont les plus difficiles. Non pas parce qu’ils n’ont plus la force de les franchir, mais parce qu’ils perçoivent enfin la ligne d’arrivée et tous les aspects d’eux qui résistent s’activent et leur font perdre de vue l’objectif. Ils viennent en quelque sorte tester la détermination du coureur.

Va-t-il abandonner, renoncer et tout lâcher, ou suivra-t-il le destin qu’il s’est lui-même fixé au départ ? Voilà une question intéressante à se poser.

Vous ne vous souvenez peut-être plus de l’objectif global maintenant que vous êtes plongé dans l’aventure, mais vous savez que vous êtes rendu à un point où vous ne voulez plus reculer. Permettez-nous alors de vous suggérer d’être clair avec vous-même sur cet élément et de choisir de poursuivre la tête haute, confiant que tout est en place pour votre couronnement ainsi que celui de votre magnifique planète bleue.

Quelque chose de majestueux

Vous sentez tous intérieurement que quelque chose de majestueux est en train de se préparer pour votre humanité. Et cela est magnifique.

Si vos yeux physiques sur Terre vous permettaient en ce moment de percevoir Dieu dans toute sa splendeur, vous verriez l’ampleur de son amour dirigé vers vous. Il ne vous serait alors plus possible de douter de votre destinée. Que vous compreniez ou non les détails n’y changera rien. Le plan est déjà en place et son déploiement est inévitable. Peu importe quand il se concrétisera, la finalité est immuable parce qu’elle a déjà été créée au niveau subtil. Ce n’est qu’une question de temps avant que ce processus ne soit concrètement visible à vos yeux.

La pensée magique

Et la patience vous rappelle ainsi à l’ordre, vous invitant à ne pas basculer dans une forme de pensée magique qui vous coupe de votre création quotidienne. S’il est vrai que la finalité est immuable, votre participation pourrait varier, selon vos intentions et votre préparation individuelle.

À travers ces mots, n’entendez pas qu’il y a une invitation à craindre une forme de « jugement dernier ». Vous savez que cela n’existe pas et a été inventé de toutes pièces par vos structures sociales afin de mieux vous contrôler. Mais en même temps, le statu quo n’est pas une énergie stimulante, car elle entraîne l’Être vers une forme d’apathie créatrice. À ce moment, il se coupe de son signal individuel et l’Univers n’est alors plus invité à co-créer avec lui. Il ne sera pas mis de côté, mais ses choix le tiendront naturellement à l’écart, jusqu’à ce qu’il choisisse de nouveau de laisser circuler l’énergie créatrice à travers lui, soit la lumière de Dieu en mouvement.

Période cruciale pour votre planète

Si nous avons pris soin de vous rappeler vos intensions originelles derrière le projet de l’incarnation et de vous inviter à cultiver la patience, c’est parce qu’en cette période de fin de cycle cruciale pour votre planète, il est essentiel que les Êtres conscients comme vous restent très centrés. Nous savons qu’il est tentant de verser vers une forme de ressentiment ou d’amertume, mais cela ne ferait qu’alourdir la situation planétaire.

Vous êtes les phares de votre planète et êtes invités à briller de toute votre intensité pour éclairer vos frères et sœurs endormis. Sans les brusquer, vous ouvrez progressivement les rideaux pour leur rappeler que la longue nuit noire est maintenant terminée. Le jour se lève et il est temps pour tous les humains de la Terre de savoir que Dieu existe, que l’Univers est conscience et amour, et que la dualité est maintenant une expérience complétée. La Source de Toute Vie n’a jamais oublié sa promesse et elle revient maintenant vers vous pour vous le démontrer.

Chers amis, nous observons avec joie le moment de nos retrouvailles célestes. En attendant ce jour béni, recevez notre amour universel. Comme toujours, nous sommes ravis d’avoir passé ce moment en votre si agréable compagnie.

Salutations à vous

Extrait de: www.psychologiedelame.com/message-20-05-09.html



12/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres