Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

allah

Bonjour Curtis,

Je me permets de faire appel à ton expertise pour m'informer sur les significations possibles du nom d'Allah.

Ce nom dériverait d'une contraction de deux ou plusieurs noms. Je n'en sais guère davantage.

Sans doute faut-il pas mal d'intuition et de pratique pour commencer à cerner l'étymologie à partir du sumérien. Je n'en suis pas là malheureusement.

Merci si tu peux m'aider dans cette recherche

Titi


0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Titi,

C'est une belle coïncidence de lire aujourd'hui ce message. En effet pas plus tard qu'hier je faisais des découvertes étonnantes au sujet de l'origine païenne de l'Islam (tout comme le Catholicisme, le Judaïsme et toutes les autres religions).
En fait si on gratte un peu on s'aperçoit que derrière toutes les religions il y a les dieux ou leur chef. Dans les religions monothéistes celui-ci est assimilé à Dieu alors qu'il est en fait un dieu extérieur, chef du panthéon des dieux. Ce dieu dont je parle a été appellé Saturne chez les romains, Yahvé chez les juifs, Dieu chez les chrétiens, Allah chez les musulmans, Anu chez les Babyloniens, Cronos chez les Grecs, Shiva chez les hindouiste, etc...

Concernant Allah, je te dois quelques explications, qui ne découleront pas d'une approche étymologique directe (la syllabe AL n'existe pas en sumérien).

Tout à commencé en cherchant des informations sur la Kaaba et sa pierre noire. Ce lieu saint serait un ancien lieu de culte honorant le dieu lunaire Hubal, un dieu parmi un panthéon de 360 dieux (dont la déesse Al Uzzat, connue comme Vénus ou Aphrodite chez les romains). Ceci expliquerait pourquoi le croissant lunaire est le symbole de l'Islam (on le trouve sur les drapeaux des pays islamiques et sur au sommet des mosquées).
Ce dieu Hubal s'apparente au dieu lunaire égyptien Iah (on retrouve cette syllabe dans Iahvé/Yahvé).

En fait, Allah, ou Ilah, serait Hubal, ou du moins serait le résultat d'un syncrétisme visant à transformer le paganisme polythéiste en un monothéisme plus ordonné (ceci ne remettant pas en cause le prophète Mahomet, tout comme Jésus, Moïse ou Abraham). Simplement il est intéressant de constater que toutes les religions monothéistes trouvent leur origine dans le polythéisme, comme si à un moment donné il y avait eu une certaine volonté de mettre un peut d'ordre dans tout ça, de façon à mieux gérer les croyances (les prophètes des religions ont été instrumentalisés, leur histoires et leur auras charismatique ont été récupéré par certains dieux de façon à mieux gérer les croyances des gens peut-être)

Outre la lune, il semble que la Kaaba soit aussi associée à Saturne :

"Les Perses prétendaient que la Pierre Noire avait été déposée dans la Kaaba par Mahabad et ses successeurs, avec d'autres reliques et que c'était une représentation de Saturne."
http://atheisme.free.fr/Contributions/Islam_paganisme.htm

Hors Saturne c'est Cronos, Yahvé, An, etc...

Si tu voulais en savoir plus, je t'invite à consulter ces sites :

http://www.nouvelordremondial.cc/2009/07/03/symboles-occultes-dans-les-logos-dentreprises-pt2-saturne/

http://www.sos-islam.org/comprendre_islam/origines_paiennes_islam.htm

http://islamsatanisme.skynetblogs.be/post/2980898/origine-de-lislam-culte-profane-du-dieu-lune-#

(vu le nom de l'adresse, je tiens à préciser que je ne cautionne pas cette vision réductrice. Il y a du "bon" et du "mauvais" partout. Toutes les religions se valent. Elles restent des supports valables pour de nombreuses personnes. Dans ce sens, elles sont relativement bonnes, tout en étant relativement mauvaises en nous laissant dans la croyance aveugle et la dualité)

http://www.bible.ca/islam/islam-moon-god-hubal.htm

N'hésite pas à me faire part de tes impressions.

A bientôt,
Curtis
















Dernière modification le 08-10-2009 à 17:02:24
La lumière est dans l'ombre, l'ombre est dans la lumière

0 appréciations
Hors-ligne
Sur le sujet des religions monothéistes, voici un article de Karmapolis que je viens de découvrir et qui rejoint ce que je disais :

L'imposture des dieux



Dernière modification le 09-10-2009 à 14:37:13
La lumière est dans l'ombre, l'ombre est dans la lumière

0 appréciations
Hors-ligne
Si vous permettez, moi en tant qu'arabisant, je peux vous expliquez le sens Littéraire d'Allah...
Allah en arabe s'écrit Ellahou, El et Lahou, EL c'est un article définit comme (le/la en français), et Lahou veut dire à lui, ce qui veut dire que le tout Lui appartient...
merci

0 appréciations
Hors-ligne
Merci Reda pour ton commentaire éclairant.
Ne pourrait-on pas traduire El par "divin" (censé représenter le tout) ? On pourrait alors dire aussi que Allah veut dire "le divin à lui". On peut alors se demander : et à nous alors ?
Le divin n'est pas plus à lui, Anu, qu'à nous, puisque nous portons tous le germe de la Source en nous.
Le divin ne peut s'approprier ni se nommer puisqu'il est aussi insaisissable que l'amour et le vent. Dès lors qu'il est nommé on peut se demander si derrière, à l'origine, ne se cache pas les dieux ou leur chef.
Mes recherches me poussent à penser que les musulmans, les juifs et les chrétiens se tournent vers le même dieu (sans le savoir). Il y a un aspect schizophrénique dans la religion : elle font inconsciemment référence à un faux dieu, tout en pronant les vertus du vrai dieu en nous (que l'on voile plus ou moins) !
Un dieu extérieur est source de plus de divisions que d'unions. Il n'y a malheureusement pas besoin de preuves.
Celui qui unit est celui qui ne se nomme pas et qu'aucune hiérarchie ne peut représenter puisqu'on le partage tous, son trône étant dans tous les coeurs (de l'atome au cosmos en passant par l'être humain). Je pense aussi que c'est un message commun à toute les religions. C'est au nom de la même vérité que les gens se sont battus... mais malheureusement aussi au nom de la même contre-vérité qui s'est infiltrée dans toutes les religions, tel un virus : les bonnes intentions naissant du soufflant authentique sont envoyées vers une entité extérieure moralisatrice, qu'on doit craindre, et soit disant rédemptrice de péchés.

Je ne sais pas grand chose de toi donc j'espère que je ne te choque pas en disant cela. Ce n'est pas mon but. Je souhaite respecter les croyances des gens donc je n'irais pas plus loin pour l'instant.

Soit dit en passant, j'apprécie beaucoup la tolérance véhiculée par le soufisme. On peut facilement y décèler un souffle authentique.


:by:

Dernière modification le 12-10-2009 à 19:21:56
La lumière est dans l'ombre, l'ombre est dans la lumière

0 appréciations
Hors-ligne
Un excellent article indique ceci :

"La Lune-dieu était appelée al-Ilah, c'est-à-dire le dieu, qui a été raccourci à Allah, en pré-islamique fois. Les Arabes païens même utilisé dans les noms d'Allah, ils ont donné à leurs enfants. Par exemple, le père de Muhammad et l'oncle ont Allah, dans le cadre de leurs noms. Le fait qu'ils ont été donnés des noms de leurs parents païens prouve que Allah est le titre de la Lune-dieu, même dans l'époque de Muhammad. Prof Coon va de soi ", même, en vertu de la tutelle de Mohammed, relativement anonyme Ilah, est devenu Al-Ilah, Le Dieu, ou Allah, l'Être suprême".


Cela répond à la question, «Pourquoi est-Allah jamais défini dans le Coran? Pourquoi est-ce que Muhammad supposer que les Arabes païens Allah savait déjà qui a été?" Muhammad a été soulevée dans la religion de la Lune-dieu Allah. Mais il est allé un pas plus loin que ses collègues arabes païennes. Si ils estiment que Allah, c'est-à-dire la Lune-dieu, est le plus grand de tous les dieux et la divinité suprême dans un panthéon de dieux, Muhammad Allah a décidé que non seulement le plus grand dieu, mais le seul dieu. En effet, il dit: «Regardez, vous avez déjà croire que la Lune-dieu Allah est le plus grand de tous les dieux. Tout ce que je veux vous faire, c'est accepter que l'idée qu'il est le seul dieu. Je ne suis pas loin de prendre la Allah vous avez déjà culte. Je ne suis que emportant sa femme et ses filles et tous les autres dieux. " Ceci est prouvé par le fait que le premier point de la croyance musulmane n'est pas "Allah est grand", mais "Allah est le plus grand», c'est-à-dire, il est le plus grand parmi les dieux. Pourquoi Muhammad dire que c'est Allah qui est le «plus grand», sauf dans un contexte polythéiste?"

http://eglisecorrompue.blogspot.com/2009/04/allah-le-dieu-lune.html



Dernière modification le 12-10-2009 à 20:17:14
La lumière est dans l'ombre, l'ombre est dans la lumière

Dieu lunaire et "tout lui appartient", il y aurait deux conceptions bien différentes, car si tout lui appartient alors il est le Père Premier, la Source première, ce que n'est pas un dieu lunaire.

Un dieu lunaire serait en effet un reflet de ce Tout, puisque la Lune a un fonction réflectrice et n'est pas à l'origine. J'ai aussi fait mon enquête sur le net entretemps, mais je n'avais pas connaissance de la traduction en arabe. Peut-être le soufisme va-t-il plus loin dans le concept de la divinité, tout comme dans les autres religions on peut se référer au père de la création actuelle ou au Père du Tout.

Dans le dernier paragraphe cité par Curtis, on peut déduire que le prophète veut aller plus loin que le concept de dieu lunaire, justement, en fournissant un concept de dieu créateur du tout... C'est ma compréhension pour l'instant.

Une autre question me vient et me semble appropriée si nous avons la chance d'avoir un soufi pour nous répondre. Quel est le rôle de la musique, par rapport à "Dieu" à savoir Allah bien sûr. La musique musulmane est souvent magnifique, elle a un effet quasi hypnotique et les moments de prières sont toujours introduits par des chants. D'autre part, les soufis dansent sur de la musique qui semble induire des transes. Ces transes ont-elles le pouvoir de contacter d'autres dimensions, des entités qui vous inspirent... ou autres ?

Merci pour vos réponses




0 appréciations
Hors-ligne
dico- Allah al (la) lah (divinité). différents dialects arabe selon les regions tribus et autres. maintenant qu'entendr par la divinité ?chacun donne sa propre lecture d'après ci-dessus noté et qu'il appartienne à tel courant (schiisme sunnisme...)Un point que je préfère clarifié, quelquesoit la croyance,religion des uns ou des autres nul ne détient la vérité sur l'autre et nous sommes tous sensés déchiffrer comprendre les messages parvenus jusqu'à nous de différents être ou entités appelés les messagers. Je navigue depuis un certain temps sur différents forums et sites et n'ai jamais osé prendre part aux discussions car un grand nombre de sujets me dépassent et ne suis pas certaine de suivre surtout quand on parle mathématique j'ai apprécié la sincérité de curtis et ses questionnements et surtout sa simplicité et je l'en remercie il m'a dopé de courage et apporter une autre lecture bien que la même avec bcq moins d'acquis.merci

0 appréciations
Hors-ligne
ai-je loupé qlque chose? personne? soufi,titi,curtis auriez-vous trouver la porte de sortie? :champ: mais c'est pas pour aujourdhui, PAS SANS MOI ! peut-être voulez-vous aborder d'autres sujets qui vous tiennent à coeur ou bien aborder des sujets personnels, quoi qu'il en soit, je suis ravie de vous lire bientôt et partager vos questions peurs doutes tentatives... je ne suis pas très à l'aise face à cette boîte noire et persiste pourtant.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres