Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Bernard de Montréal : L’âme, la pensée, la fusion

 

Bernard de Montréal : L’âme, la pensée, la fusion

 

 

- Il ne faut pas regarder l’âme comme étant simplement une entité spirituelle, il faut regarder l’âme comme étant une structure psychique, énergétique, qui doit être transmutée, pour que la connexion se fasse avec les circuits universels, pour que l’homme en arrive un jour à avoir une intelligence qui est totalement non fractionnée, une intelligence créative. Mais tant que l’âme est assujettie aux lois planétaire, l’ego est prisonnier d’elle, il est assujettie à elle, et c’est pourquoi l’homme est inconscient, c’est pourquoi l’homme n’a pas de ‘centricité’, c’est pourquoi il est obligé de penser pour savoir, au lieu de simplement savoir. Donc au fur et à mesure où l’âme sera transmutée, au fur et à mesure où le pire esprit sera éliminé, l’homme entrera dans une fusion et se sera le début d’une nouvelle évolution.

 

- La pensée pour vous, c’est quoi ?

 

- La pensée pour moi, c’est une nuisance. Ca fait partie de l’évolution, c’est normale, mais la pensée, un jour, doit passer du stage de la subjectivité au stage de l’objectivité, c’est à dire que la pensée doit devenir télépathique. L’homme au lieu de penser, autrement dit, au lieu de vivre la réflexion de la lumière sur le plan mental, il vit la connexion, la fusion de la lumière sur le plan mental. A partir du moment où l’homme a une fusion avec cette énergie sur le plan mental, il n’a plus besoin de penser. Donc la pensée cesse d’être réflective, elle devient créative, c'est-à-dire qu’elle devient télépathique ou elle devient instantanée et elle ne crée pas de réflexion dans l’ego. A ce moment là, l’homme entre dans la conscience universelle et il n’y a plus de limite.

 

- Et le mental dans tout cela, c’est quoi ?

 

- Le mental, c’est un plan d’énergie qui permet à l’homme de prendre conscience, c’est le siège de son égo. Mais l’égo de l’homme évolutif c’est un amoncèlement de réflexion, donc c’est une accumulation d’impression. Ces impressions doivent être épurée pour que l’homme en arrive, un jour, à vivre dans le mental avec un égo mais transmuté, un égo qui est transparent, un égo qui est une lentille pour passage de la lumière au lieu d’être un mur ou un tableau pour l’application d’impression. Si on regarde le plan mental, on voit que le plan mental c’est un monde… - Parce que vous parlez du supramental ?

 

- Non je parle du plan mental inférieur aussi, c’est un monde, comme le plan mental supérieur est un monde. Le supramental c’est un monde qui est parfait. C’est un monde qui est régis par les lois de l’architecture de l’esprit, c’est un monde qui est organisé sur le plan, sur ce plan là, en fonction des pensées cosmiques, alors que le plan mental de l’homme, ce que nous appelons l’intellect, il est structuré sur le plan planétaire, en fonction des pensées humaines. Donc ce sont des mondes qui, dans leur fonds, sont extrêmement séparés et lorsque le plan mental supérieur entre ou se connecte avec le plan mental inférieur, cela crée un choc à l’égo, parce que l’égo est habitué de vivre sa conscience mentale par rapport à des pensées qui sont depuis très longtemps le produit d’une inculturation, le produit de l’impression, le produit d’impressions créés à l’extérieur de lui, sur lui-même, alors que le plan mental, pur, le plan supramental si vous voulez l’appelez comme ça, c’est un plan d’énergie qui est au dessus de l’égo, qui fait partie de la synthèse de l’âme et de l’esprit, mais qui est la source de la pensée créative pour l’égo dans la mesure ou l’égo est capable de la vivre sans réflexion. Si l’égo la vit cette énergie avec réflexion, il se véhicule en lui, une vibration plus basse, donc il vit la pensée subjective et il continue à poursuivre le mouvement évolutif de sa pensée, donc ce n’est pas surprenant que l’homme ne puisse pas avoir accès au savoir qui est universelle mais aussi qui fait partie de son propre savoir.

 

- Et la fusion ?

 

- La fusion c’est le développement éventuel de la rencontre entre l’énergie de l’esprit, l’énergie de l’âme et l’énergie de l’égo. L’axe. L’esprit: la lumière, l’âme, dépolluée, épurée, qui cesse d’être une mémoire personnelle, pour devenir une mémoire cosmique et l’égo, qui est la lentille permettant à cette énergie de descendre et de répondre sur le plan matériel à ses propres besoin créatif en même temps que sur le plan humain, elle permet de créer, au niveau de la science et ainsi de suite au cours de l’évolution. La formation de l’axe entre l’esprit, l’âme et l’égo est essentielle. Avec le temps nous détruirons la forme de l’esprit, nous emploierons un autre terme pour expliquer ce qu’est l’esprit parce que l’homme un jour doit en arriver à avoir une compréhension politique de l’invisible. Lorsque la forme de l’esprit sera détruite et qu’elle sera remplacée par une autre forme, se sera le début de la compréhension des mondes invisible, de leurs gouvernements, de leur gestion des humanités, de leur gestion des races, de leur gestion du savoir, de leur gestion des sciences. L’homme aura une compréhension intégrale de l’infinité. L’homme aura une compréhension totale et absolue des mystères, l’homme ne sera plus ignorant, il ne sera plus existentiel, il aura une conscience qui sera allégée, il aura une conscience qui sera totalement créative, et, avec le temps, encore, l’évolution de cette fusion et, éventuellement, l’homme, contrôlera la matière, cela fait partie de l’évolution des plans. La descente de l’esprit dans la matière mais dans la mesure où l’âme n’est plus régie par les lois de la mémoire. Le problème de l’homme d’aujourd’hui, l’insuffisance de son savoir et dût au fait qu’il vit au niveau de son intellect par rapport à la mémoire de l’humanité. Et l’homme ne peut pas vivre par rapport au passé, il doit vivre dans le présent de sa conscience en étant créatif par rapport à un avenir. L’avenir de l’humanité doit être sous le contrôle de l’homme. L’avenir de l’humanité doit être sous l’empire de sa fusion, l’avenir de l’humanité doit être le résultat de cette fusion. Mais cette humanité ne sera pas l’humanité de l’évolution, ce sera une autre humanité, ce sera une autre race, non pas une race physique mais une race mentale, et ce sera aussi, l’expression corporelle physique, matériel du véhicule ethérique, donc ça permettra à l’homme d’entrer dans un autre temps. Cela permettra à l’homme de se libérer du temps psychologique de l’égo qui est basé sur l’émotion de la conscience pour entrer dans le temps psychique de l’âme qui deviendra le temple de l’esprit dans les formes créées par la fusion, dans les formes créées au niveau de sa conscience éthérée. L’homme pourra créer la forme et la matérialiser, ça fait partie de son évolution, mais avant que l’homme fasse ceci, il devra vivre sur le plan de l’humanité de grands chocs pour que l’esprit de la race, c'est-à-dire l’esprit de toute la race humaine soit finalement ébranlée dans ses fondations afin de recevoir un nouvel esprit, un autre esprit qui sera l’esprit de l’homme.



04/12/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres