Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Ashtar Hellas : les divinités ascensionnées

 

 

Les divinités non ascensionnées, déchues, dont il est question dans cette vidéo sont celles chapeautant les illuminatis et les annunakis depuis la D4. Ces orchestrateurs de la politique D3 pourraient bien être ceux là même s'exprimant à travers les sites listés ici dans la catégorie "Ecritures des "Dieux" : Liens

Il pourrait donc s'agir des dieux dans leur "version non ascensionnée" (correspondent alors à des rayons de lumières dilués et fortement séparés entre-eux dans la densité de la D3). Ils pourraient bien correspondre aux forces qui dirigent entre autres les illuminatis en coulisse et qui "évoluent" en fait à notre rythme (ils se calquent sur la conscience collective) en nous contrôlant depuis la D4 avec les annunakis (sans connaissances directes des dimensions au delà, au contraire de ce que laissent entendre leurs données qui proviennent en fait de mémoires enregistrées tout au long de la Chute et son Histoire, sur des supports physiques tels que cristaux). Les élites de la cabale ont été bernées par ces connaissances qu'ils n'ont pu remplir et unir de leur amour mais seulement de leurs appétits égoïques séparatistes (à l'image de la conscience collective alimentée par chacun en D3).

Les forces archétypales, rayons dont sont issus les formes, sont comme des couteaux à double tranchant avec lesquels ont peu blesser et blesser les autres... Et le mode d'emploi est en nous puisque nous les incarnons, l'extérieur étant l'image de l'intérieur. Nous pouvons à tout moment sentir l'union des forces en nous en passant par le coeur, sur la voie de la conscience christique. C'est l'humilité de l'amour qui paradoxalement mènent à l'ascension du physique au sommet.

Ces "entités archétypales" se transforment avec la conscience collective et le mode opératoire en D5 s'apparentera plus à un partenariat qu'à un contrôle comme nous l'avons connu en D3.

 

Les "créateurs" et modeleurs de la forme fusionnent de plus en plus harmonieusement avec leur "créatures" au fur et à mesure que chacun montent sur  l'échelle vibratoire à 13 niveaux, jusqu'à ce que créateurs et créatures ne fassent plus qu'Un. Ceci est décrit aussi bien dans les anciennes traditions Mayas (ils parlaient de 13 cieux) que dans les traditions maçonniques (pyramide à 13 degrés) découlants de la civilisation de Mu en passant par l'Atlantide, l'Egypte et Sumer. Les symboles décrivant les forces archétypales ont été corrompus dans le temps comme les humains, les élites et les peuples, l'on été dans l'expérience de la chute en D3. La "pyramide des illuminatis" que l'on peut observer sur le billet de un dollar américain en est venue à symboliser un "pouvoir du mal" alors que c'est un symbole décrivant à l'origine une connaissance primordiale.

 

Les forces primordiales de la création et leurs symboles ne changent pas mais prennent une forme et une signification différente suivant le filtre où elles passent (conscience humaine), comme des rayons de lumière pure qui deviennent de plus en plus flous et confus au fur et à mesure de la descente fréquentielle sur les pistes du temps.

 

 



02/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres