Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

ASGARD

 

Dans "le voyage à Shamballa" de Anne et Daniel Meurois-Givaudan nous apprenons que l'Asgard est l'Agartha, région correspondant au coeur de la planète Terre et... située au coeur de celle-ci. Asgard est sur un plan vibratoire situé "au-dessous" de Shamballa et "au-dessus" du royaume de Go, qui, comme son nom l'indique, trouve son entrée dans la région de Gobi et les vallées des montagnes Himalayennes.

Selon la mythologie nordique, Asgard est la cité des Ases, située au centre du monde... C'est à dire au sein de la Terre creuse !

Aussi Tolkien, avec sa Terre du Milieu, aurait-il décrit le royaume d'Asgard sans le savoir ?

Voici ce que donne une décomposition du mot ASGARD/AGARTHA en sumérien :

  • : un, unique

          áš : souhait, désirer

 

  • gar : magasin, stocker, accumuler, placer, remettre, distribuer, lancer, jeter, mettre à terre, poser, faire, restaurer, établir, forme, apparence

 

  • da : bras, côté, être près de, fort, puissant, protéger
    dab6, da5: entourer; assaillir

 

aš - gar - da = "l'Un établissant la protection", "l'Un accumulant la force", "L'Un placé à côté"
áš - gar -da = "qui souhaite restaurer la force", "qui souhaite établir une protection", "qui souhaite garder"

Ces définitions parlent d'elles mêmes et rejoignent la symbolique développée dans la mythologie nordique...

Aussi, une autre décomposition sumérienne du mot ASGARD colle tout à fait avec la traduction littérale communément admise :

  • as : cage, chaîne

 

 

  • gar : magasin, stocker, accumuler, placer, remettre, distribuer, lancer, jeter, mettre à terre, poser, faire, restaurer, établir, forme, apparence

 

 

 

 

 

  • da : bras, côté, être près de, fort, puissant, protéger
    dab6, da5: entourer; assaillir

 

 

as - gar - da = "la cage des gardiens"

 

En effet, "gar-da" peut aisément se traduire par "gardiens" ou "gardes" puisqu'on peut traduire se terme par : "qui est placé à côté", "qui établi la protection".

Et voici ce que dit l'Encyclopédia Universalis des Ases et de l'Asgard :

..."Il n'y a pas lieu de s'attarder outre mesure sur la poussière de mythes qui les concernent, sur leur nombre, qui serait de douze, sur leur lieu de séjour, Ásgardhr (Enclos-des-Ases), situé exactement au centre de l'univers. Tous les textes qui se rapportent à eux ont subi trop d'influences pour pouvoir être acceptés sans une sévère critique ; du reste, ces dieux appartiennent bien à l'héritage indo-européen.Leur nom n'a pas reçu d'élucidation décisive. Áss pourrait provenir d'un ancien ansur, et Jordanes note que les Goths adoraient une sorte de demi-dieu, Anses. Mais l'évhémérisme n'est pas plus satisfaisant ici que vis-à-vis des théories de Snorri Sturluson, qui fait venir les Ases d'Asie, « à cause, dit-il explicitement, de leur nom ».(...)"

//www.universalis.fr/encyclopedie/T228910/ASES.htm

 

Soit dit en passant, en ce qui concerne les Goths, il s'agit bien de guerriers : l'ethymologie sumérienne semble bien l'attester :

 

gud(2), gu2,4 : guerrier

 

(à savoir que le "d" sumérien peut correspondre à notre "t" ou au "th" anglais)

 



13/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres