Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

St Michel-Apollon et le Dragon de Sion

Apocalypse de St Jean (XII,7-9): "et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut pas trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui."

 

St Michel est l'image chrétienne d'un archétype divin (le premier à être sortie de la Source) correspondant au Mercure philosophal de l'Alchimie. Il symbolise la phase de l'Oeuvre au blanc en tant qu'agent de purification, tout comme l'est Apollon en Grèce, Heimdall en Scandinavie, Shamash à Sumer, Mithra et Attis en Cappadoce, Bel, Baal, etc... (les Dieux de la lumière solaire, ou "princes de ce monde"). On peut remarquer qu'avec les lettres composant "saint Michel" on peut aussi écrire "alchimiste". Son rayon d'action est le bleu saphir. Il possède un caractère paradoxal étant donné qu'il se tient à la Limite entre le dehors et le dedans, entre l'ombre et la lumière. Il est un Janus a deux faces : une empreintée de sa Mère/Epouse, passive et obscure; et une autre active et lumineuse empreintée de son père (Jupiter et sa foudre, Odin, etc...). Son père correspond au principe actif de la matière première, dont le feu a donné pour résultat un nouvel état à la matière, où luttent maintenant deux forces opposées bien distinctes. Du sein de l'état primordial chaotique est née une lumière vierge de souillure qui peut être utilisée comme une lance pour percer les mystères de sa contrepartie égoïque encore non réveillée à elle-même. Que cache le dragon de la Terre noire, encore non alignée avec le Verbe divin ? C'est un combat de la lumière pure sur la lumière encore non révélée, prise dans la gangue de la matière opaque des egos et des égrégores de passions et de frustrations entretenues.

 

msm.jpg

 

"Sur la baie qui porte maintenant le nom de Mont-Saint-Michel se trouvaient trois monts, Mont Dol, Mont Tombe et Tombelaine. Sur Tombelaine étaient pratiqué les rites païens « en l’honneur de Belen, l’Apollon des Celtes [...] Dans les chartes du Moyen âge, les deux îlots jumeaux -Mont Tombe et Tombelaine- sont désignés par les expressions duas tumbas. On peut admettre que dès l’époque protohistorique, sur le sommet, s’élevait un tumulus important – dolmen ou tumba. » Dans le passé, le Mont  Tombe fut probablement dédié à Belen-Apollon et Mercure puis « l’’eglise catholique, en bannissant Mercure …s’est attachée à le remplacer par l’Archange ailé. »  On cite aussi l’existence d’un temple à Jupiter."

 //www.archangemichel.org/angelic_realm/AAM_French/Nouvelles_Cosmiques/Entries/2012/3/10_Le_role_present_du_Mont_Saint_Michel.html

 

Heimdall.jpg
Heimdall, le St Michel nordique soufflant dans le cor (dans le corps) pour annoncer le Ragnarök (le combat final de la fin des Temps). Il est très similaire à Baldr, l'Apollon nordique dont l'adversaire et contre-partie obscure est Loki. On trouve son expression de justicier-guerrier en Thor utilisant son marteau magique (outil de forge, lié au feu terrestre) pour terrasser le Serpent Jörmungand

 

 

St Michel représente le Pont entre le monde visible et l'invisible, entre le profane et le sacré. Il donne des ailes, il ouvre la porte de l'Air (le coeur) qui délivre le souffle sulfureux du Dragon tourmenté vers les hauteurs des fréquences célestes. Aussi est-il psychopompe : il accompagne les morts dans leur ultime voyage dans l'au-delà. Il peut être assimilé au dieu égyptien Anubis ou même Thot.

En tant que dieu nordique, Heimdall ("celui qui éclaire le monde"), il garde l'Arc-en-Ciel Bifröst qui permet de passer du royaume des hommes (Midgard) à celui des Dieux (Asgard). Il est appelé l'Ase blanc et surnommé "le Bélier" (Hallinskidi). Notons qu'en disant "Bélier" on entend "Bel y est". Bel étant un des noms du Dieu solaire, dont il est fait aussi mention dans l'Ancien Testament en tant qu'Abel.

 


cain_rubens.jpg
Fratricide de Caïn contre Abel : les valeurs matérialistes de l'égo triomphent temporairement sur les valeurs spirituelles. L'âme du monde  est obscurcit par les appétits sensoriels et les passions animales... jusqu'à ce qu'Abel, la force solaire intérieure, ressuscite à travers Seth et sa descendance humaine.

 

 

image011.jpg
Mithra mettant à mort le taureau de ses passions terrestres.

Il porte le bonnet Phrygien qui deviendra un symbole de révolution (solaire ?) et de "liberté" avant de devenir un symbole de "justice"

 

 

31799713.jpg St Michel combattant le Démon : force céleste maîtrisant la force terrestre. Maîtrise de ses propres passions. On peut remarquer l'alignement des bras qui tiennent respectivement une épée et une balance

 

St Michel est fêté le 29 septembre, 7 jours après l'équinoxe d'automne. C'est loin d'être un hasard puisque astrologiquement, il représente l'axe des équinoxes Vierge/Balance - Poisson/Bélier. On retrouve ce Bélier bien sûr et sa toison blanche renvoyant aussi à celle de l'Agneau (eau ignée = Mercure) et de son sacrifice pour le renouveau du monde (symbole du Christ et de la période du passage de l'hiver au printemps).

De l'autre côté de cette force masculine guerrière et rédemptrice (Mars régit le signe du Bélier), on trouve la force féminine et pacifiante de Vénus qui régit le signe de la Balance. La Balance, symbole d'équilibre des forces du jour et de la nuit, de justice. La Balance, que l'on retrouve au côté de l'Archange St Michel soupesant les âmes lors du Jugement dernier, de l'Apocalypse, de l'Oeuvre de Révélation. Sion, dont l'étymologie fait penser qu'il s'agit d'un lieu d'alliance entre les énergies solaires et lunaires. En effet SIn est la divinité de la Lune chez les Sumériens, et AmON (représenté avec une tête de Bélier !) est la divinité solaire chez les Egyptiens (avant qu'Akhenaton en fasse le dieu unique AtON). Sion pourrait représenter un Eden, un lieu  où coule abondance et richesse sur Terre grâce à l'ouverture des Cieux. On retrouve son représentant en Melchizedek et dans la légende du Juif errant jusqu'à la fin des temps. Légende qui rejoint celle du bouc émissaire prenant tous les maux du monde à son compte (on retrouve cette résurgence du bouc en Baphomet, le Mercure des Templiers). Dans sa version déchue, l'archétype est âpre au gain et dévie la circulation harmonieuse pour ses propres intérêts. Alors il ne vole pas mais il vole et sans le  savoir il récolte les maux du monde pour le compte de la version lumineuse qui en fait son affaire à la fin de l'été du monde (ou "fin de la Gloire du monde"). Fin des jeux de l'Ego : c'est le temps des récoltes et des vendanges (vent d'anges).

 

Le 29 septembre, le jour de la fête des anges, correspond aussi avec la période d'introspection (et d'auto-jugement) demandée à l'occasion de la fête du "nouvel an" des juifs, Roch Hachana. Il est alors prescrit de souffler dans le chofar, une corne de bélier qui rappelle le cor de Heimdall, les trompettes du jugement dernier, mais aussi la corne d'abondance d'Hadès (qui engrange les récoltes pour l'hiver).

 

43775595-bonne-hachana-roch-nouvel-an-juif-orthodoxe-juif-d-tient-shofar-grenade-pomme-miel-poisson-vin-vecto.jpg

 

Le chiffre de St Michel-Apollon, de l'Ange du Soleil, c'est à dire de l'Esprit Saint en action, est le 7 (forme de faux, symbole de feu qui descend du ciel pour moissonner et rétribuer les jugements). Cet Esprit, c'est celui de Shiva, celui qui oeuvre tout autant au début pour construire le nouveau qu'à la fin pour détruire le vieux. Il trie le bon grain de l'ivraie avec Justice, par un équilibre et un croisement des forces masculines et féminines. Ce croisement, ce carrefour, on le retrouve personnifié par la Déesse Hécate (Isis, ...), source de la Connaissance initiatique d'Apollon-St Michel. On le retrouve chez les Pharaons croisant la crosse Hekat et le fléau Nekhekh. Fléau avec lequel ils trient le bon grain de l'ivraie, et lance les sentences à l'encontre de ceux qui se sont éloignés du chemin de la lumière.    

 

ToutAnkhAmon.JPG
Image de ToutAnkhAmon croisant les symboles du pouvoir de la prêtrise royale, action de l'Intelligence divine sur Terre. La crosse fait penser au bâton du Pasteur que se lègue les patriarches et qui a traversé le temps jusqu'à nos jours (crosse papale). Elle peut à l'origine faire référence à une maîtrise de la force sexuelle (Kundalini)

 

On comprend bien que St Michel, c'est l'Esprit du Soleil, c'est le Mercure blanc, c'est Kalki, c'est le cavalier de l'Apocalypse qui se trouve sur un cheval... blanc (symbole de pureté). Le cheval, ou le taureau pour les mithraïques, symbolise le feu sauvage des passions terrestres, les "péchers capitaux", que l'Initié blanc observe, maîtrise, et transmute en lui-même. En tant que St Michel il les maîtrise de sa lance, qui outre le symbole phallique à l'échelle de l'homme, est aussi l'image d'une ligne Ley qui commence au sud de l'Irlande et fini en "PalestIsraël" : il s'agit de l'axe St Michel - Apollon reliant tous les points de mariage cosmo-tellurique dédiés à St Michel (ou Dieux de la lumière : Mercure, Mithra, Lug, Belenos, Apollon, Shamash, etc...). On y trouve La Roche de Sol-Ut-Ré chère à François Miterrand, mais aussi deux lieux emblématiques à l'aura internationale : le Mont-Saint-Michel en France et le Mont Sion à Jérusalem. On peut y voir une Lance du Destin mettant à mort l'égrégore de souffrances entretenu depuis des milliers d'années au coeur du Moyen-Orient. Apollon et st Michel sont les Oracles nous annonçant que les guerres ne sont pas éternelles et qu'elles ont une fin, un Oméga, appelé Christ. La Lumière qui vit en chacun et qui annonce la récolte de ce qui a été semé. La Lumière qui perce les écorces, et qui souffle sur ses propres nuages d'obscurités lorsqu'on ouvre la Porte de son antre.

 

 apollon.jpg

 Ligne Ley Or-Argent  passant non loin d'Armageddon

 

 

 daprc3a8s-larchange-saint-michel-emmanuel-fremiet-xixe-mont-saint-michel-normandie-france-illustration-marsailly-blogostelle.jpg

(Image tirée du site https://blogostelle.me)

 

Pour plus d'informations :

//www.societe-perillos.com/stmichel.html

//www.archangemichel.org/angelic_realm/AAM_French/Nouvelles_Cosmiques/Entries/2012/3/10_Le_role_present_du_Mont_Saint_Michel.html

//www.versaillespourtous.fr/pdf/chronologie_soleil.pdf

 



24/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres