Une autre histoire, sur la piste des Dieux

Une autre histoire, sur la piste des Dieux

L'initiation du 666

Le nombre 666 est l'objet de tout les fantasmes et superstitions eschatologiques. Certains en ont même peur, on appelle ça l'hexakosioihexekontahexaphobie (à vos souhaits). Mais pourquoi tout ce foin, si ce n'est pour donner à manger aux ânes ? Est-ce la faute de St Jean, qui a attisé le feu par ces mots dans son Apocalypse révélatrice (euphémisme) :

 

"Ici est la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante six"

 

Que ce soit le nombre de la bête et un nombre d'homme, après tout ce n'est qu'un nombre, et que nous dit-il si on le regarde avec la neutralité et l'innocence du regard de l'enfant ?

Déjà on voit trois 6. Dans le chiffre 6 on voit une spirale qui se tourne vers le bas, vers la matière. Le fait qu'il y en ait trois est une manière de confirmer un attachement à la matière et aux cycles du temps. Qui dit spirale, dit temps. Temps de mûrissement et d'étiolement, de la vie à la mort. Un cycle s'achève, un autre commence. Le fruit tombe au sol et se putréfie pour promettre le germe d'une nouvelle graine : le 9, le neuf.

Le 6 symbolise l'esprit qui descend dans les cycles du temps et s'y trouve attaché jusqu'à sa renaissance dans les cieux. La sixième lettre de notre alphabet est le F qui commence le mot Feu et termine le mot cleF. Il est au début et à la fin mais pour sortir d'un éternel recommencement il faut tourner sa conscience, tourner la clé, tourner le 6, pour alors libérer le nouveau feu, trouver le 9, le phénix qui renaît de ses cendres. Le 6 est l'initiateur et le triple 6 promet une triple initiation, une triple floraison dans les 3 royaumes de l'Esprit : le minéral, le végétal et l'animal. L'homme est promit à la souveraineté dans ces 3 règnes car ils sont inclus en lui.

 

Les 3 couronnes.png

 

L'alchimiste sait, à l'instar de Hermès Trismégiste (le 3 fois grand), qu'il doit réitérer 3 fois ses opérations, pour chacun des règnes, et pour chacune de ses 3 phases : noire, blanche et rouge. L'alchimiste connaît le sulfureux VITRIOL qui lui permet de trouver la pierre au fond de la terre, où mène justement la spirale dessinée par le 6. Le mot VITRIOL nous dit qu'il y a 3 voiles à retirer. On y lit : TRI-VOIL(e) et c'est finalement assez TRIVIOL, trivial.

Dans ces opérations, le temps est important, crucial, et l'alchimiste se doit de le maîtriser, d'être patient, de sentir le bon moment pour enchaîner ses actions. Il doit faire corps avec ce temps, le comprendre, s'y unir, mais ne pas se laisser subjuguer et endormir par l'hypnotique Serpent. L'Ourobouros, le temps égoïque tournant sur lui-même, se dévore et dévore nos egos, oui, mais on se doit d'être vigilant afin qu'il ne dévore pas notre âme. Savoir sortir de la boucle lorsque c'est mûr, avant que la boucle nous conduise à la fin de son cycle.

Sans le savoir nous combattons, nos egos combattent contre ce temps alors qu'il faut sacrifier dans son fleuve nos egos purulents et incandescents. Ne plus crisper les doigts mais laisser couler les grains de sable entre les doigts. Par magie iI s'avère qu'ils sont autant de grains de blés en tombant sur la terre. L'âme agit, le Dragon est à terre, le Chevalier plie désormais le genoux devant l'Adam en rouge. La Vie qui était enfouit dans les profondeurs de son rêve lui révèle qu'il était le roi de sa destinée. Ses choix l'ont conduit à perdre sa couronne et à errer comme un fou dans les couloirs du temps, jusqu'à ce qu'il entrevoit une porte au centre. Celle-là même autour de laquelle il tournait depuis des siècles.

L'initiation du 6 est igni-tiation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



15/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres